Comment faire une (super) bonne pipe !



Internet, en particulier les forums, regorge d’astuces et de précieux conseils. Mesdames, voici de quoi lui faire plaisir à coup sûr ! La fellation en 10 leçon :

Leçon N° 1 : Approche Générale

La Fellation doit impérativement être un plaisir partagé par le sucé ET la suceuse, et non un plaisir uniquement pour le sucé, vécu comme une corvée pour la suceuse. Si vous êtes une suceuse qui n’apprécie pas l’exercice, essayez d’en trouver les raisons et de voir si vous pouvez y remédier, mais dans le cas contraire, il vaut mieux renoncer à l’exercice et le remplacer par quelque chose qui vous fait aussi plaisir à vous plutôt que de vous contraindre à la pratiquer. D’ailleurs la Fellation n’est jamais aussi bien pratiquée que lorsqu’elle est pratiquée avec plaisir, même s’il s’agit d’un plaisir différent. Pour la Suceuse, l’aspect psychologique est capital. L’exercice lui donne une importante sensation de puissance, elle détient quelque chose de fragile et de précieux et en fait ce quelle veut Elle ressent aussi beaucoup d’excitation à l’idée du plaisir quelle est capable de donner. D’où l’importance de la pratiquer uniquement quand on en a vraiment envie. Dans la Fellation, c’est la Suceuse qui détient le pouvoir.

Leçon N° 2 : Le Dialogue

Cette leçon, d’ailleurs applicable à la totalité des pratiques sexuelles, est fondamentale. Il est capital que vous dialoguiez avec votre partenaire, à la fois pendant (dans ce cas vous pouvez utiliser un autre moyen d’expression que la parole) après ou avant l’exercice. Même si c’est aussi, et surtout, au Sucé de vous dire ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas, soyez pro active et facilitez son expression. Quand il y a des choses que vous aimez particulièrement faire, dites-le au Sucé (au cas où il n’aurait pas tout compris). Non seulement, il sera content de voir que vous prenez un plaisir particulier à certaines choses, mais ça l’invite aussi à se prononcer sur ce qu’il aime.

Leçon N° 3 : Le Périmètre Fonctionnel

Ne limitez pas le périmètre de votre action à la simple verge. Tout ce qui l’entoure est un champ d’action potentiel (ventre, bourse, intérieur des cuisses, anus). Attention, ne vous dispersez pas totalement : le gland (le bout du bout ) reste la partie la plus sensible et donc celle qu’il vous faudra privilégier. La leçon No 2, ainsi que vos aspirations personnelles (sans jeux de mot) et celles du Sucé vous permettrons de mieux savoir où aller, et quand. Cela nous conduit directement à la leçon No 4

Leçon N° 4 : Marge de Manœuvre

Il ny a pas UNE bonne manière de pratiquer la Fellation. Chaque Fellation est unique et dépend des préférences et de l’état d’esprit de chacun. L’objectif étant de faire la meilleure possible à chaque fois, et qui dit meilleure dit agréable pour les deux protagonistes. N’essayez pas de trouver une recette miracle (même sil y a quelques trucs qui marchent quasiment à tous les coups, cf. la Leçon No 10). Si vous connaissez bien le Sucé, ce qui facilite quand même la tâche (sans jeu de mot), n’hésitez pas à appliquer les bonnes recettes éprouvées, mais évitez de le faire de façon systématique et répétitive. Essayez d’associer les méthodes sûres et les surprises. Laissez-vous guider par votre instinct et par votre Sucé. De même, il n’y a pas de moment privilégié pour l’exercice. Il peut être effectué en préliminaire, en petit cadeau inopiné ou pour débuter un second round Là encore, soyez ouverte à tout.

Leçon N° 5 : Les Mains ?

Ce n’est pas parce que votre bouche est l’outil principal de l’exercice que vous devez négliger le rôle de vos mains. Sachez utilisez vos mains pour compléter le travail de votre bouche Par exemple, vous pouvez caresser la verge avec votre main quand vous léchouillez les bourses ou l’inverse. Parfois, le Sucé préfèrera une caresse uniquement buccale. Dans ce cas utilisez vos mains pour autres choses, tenir les siennes par exemple (les options sont nombreuses)

Leçon N° 6 : Les Dents ?

Attention aux dents, sujet sensible ! Il y a une vielle rumeur ancestrale qui dit que le Sucé n’aime pas sentir les dents de la Suceuse. Ce n’est pas obligatoirement le cas. Relations sadomaso mises à part, il n’est pas désagréable de se faire mordiller le gland délicatement (très délicatement !). Je conseillerais aux débutantes de ne pas se lancer dans la morsure tant quelle ne maîtrise pas bien la technique de base (va et vient sans les dents)

Leçon N° 7 : Positions

Là encore soyez ouverte à tout et ne vous cantonnez pas à une seule position. Celle où le Sucé est debout et la Suceuse à genou devant lui, ou assise (chaise, bord de lit) est souvent assez appréciée par le Sucé car elle accentue son sentiment de domination, et laisse complètement libre les mains de la Suceuse. La position allongée est plus reposante et présente pour avantage de permettre au Sucé de caresser sa suceuse en même temps, ou même de migrer facilement vers une caresse buccale mutuelle. Après, la position peut être imposée par le lieu et par le contexte (le bureau, la voiture) mais c’est une autre histoire.

Leçon N° 8 : Crescendo

C’est un aspect important de la Fellation. Il faut veiller à ce que la stimulation effectuée par la Suceuse soit d’intensité croissante ou éventuellement en plusieurs vagues, pour faire durer le plaisir, mais pas linéaire et surtout pas décroissante. … vont me dire : oui mais comment fait-on pour donner une intensité croissante ? . Pas si simple ! Pour être bref, disons que l’intensité augmente lorsque vous engloutissez davantage la verge, lorsque vous accélérez le rythme et lorsque vous augmentez la pression de vos lèvres sur l’engin Là encore, la communication et l’échange doivent faciliter les choses.

Leçon N°9 : Avaler ou pas

La question préalable serait aller jusqu’au bout ou pas ?. On peut considérer la Fellation comme un simple préliminaire destiné à faire monter le désir des 2 partenaires, Dans cette hypothèse, il vaut mieux ne pas aller jusqu’au bout (j’entends par là l’éjaculation du Sucé) sauf si vous êtes sûre de pouvoir relancer la machine après. On peut aussi considérer la Fellation comme un acte sexuel à part entière et donc aller jusqu’au bout. Dans ce cas de figure, la suceuse doit savoir que l’extrême majorité des sucés adorent jouir dans la bouche de leur partenaire. En revanche, ce plaisir est un peu gâché quand il sent que c’est désagréable pour elle. La solution, c’est d’abord d’essayer, pour voir ce que vous ressentez à ce moment là. Si ça vous est vraiment désagréable, ne vous forcez pas. Tant pis pour lui, il devra se contenter de jouir dans vos mains, ou ailleurs.

Leçon N° 10 : Quelques Best Practices

- Pendant que vous léchez ou sucez son sexe, tenez délicatement dans le creux de votre main les bourses de votre sucé. Il devrait apprécier.
- Commencez par lécher les bourses de votre Sucé et remonter doucement avec votre langue tout le long du pénis de votre Sucé, jusqu’à ce que vous arriviez à son gland, que vous engloutissez goulûment. Cest un grand classique qui fait toujours beaucoup d’effet.
- Si vous vous consacrez davantage à ses bourses (attention, c’est fragile !), n’hésitez pas à tenir en même temps le pénis du Sucé à pleine main. Non seulement c’est agréable pour lui, mais ça vous donne un moyen de constater « en direct » les effets de vos caresses.
- Si vous pratiquez la chose sur votre Sucé allongé, et ce pendant assez longtemps (à son grand bonheur), vous risquez de ressentir une certaine fatigue, au niveau du cou notamment. Dans ce cas, il est recommandé de continuer en posant votre tête sur son ventre, que vous utilisez comme un coussin. Normalement, votre tête est pile poil à la bonne hauteur pour continuer sans vous fatiguer.

Avantages: nombreux

Inconvénients: rares

une idée de saine lecture : « Histoire raisonnée de la fellation » par Thierry Leguay, ed le cercle, 1999. (Histoire, techniques, variantes, sociologie, philosophie…)

Dans le prochain épisode, nous apprendrons à messieurs comment faire un bon cunnilingus.

via

About author
i'm delicious
Share this article
18 total comments on this postSubmit yours
  1. Vous en demandez pas un peu trop ? C est feignant et ça demande en plus ! :-)

  2. Dit-donc marine, tu cherches à savoir comment faire un bonne fellation ? :) Tu gères maintenant ?

  3. Substantially, the post is really the greatest on this noteworthy topic. I fit in with your conclusions and will eagerly look forward to your upcoming updates. Just saying thanks will not just be sufficient, for the great clarity in your writing. I will instantly grab your rss feed to stay informed of any updates. Solid work and much success in your business enterprize!

  4. hmmmm

  5. mwa chui une pro pour sa alors les mek esité pas

  6. I have to say that overall I’m really pleased with this site.It is easy to notice that you are passionate about your writing. If only I had your writing talent I wait for more posts and will be coming back again

  7. at the same time as we entirely tell the united states population believe the websites are a practical joke

  8. There are lots of reasons in support of this things, not of the least of that is the community ‘s greater than ever lack of gratitude intended for discrepancy

  9. I judge it is obviously occasion to take the answers

  10. LOoooool

  11. C kw cette affaire de bipe expliker moi svp..!!

  12. Vraiment un truc de mec hétéro de base, quand on compare cet article avec celui sur le cunni ça fait marrer, rien qu’en volume, mais aussi propos.

    Par contre ce qui fait moins marrer c’est qu’en 2009 dans un article sur la fellation on ne dise même pas qu’il y a des risques de contaminations VIH-SIDA, maladies et infections sexuellement transmissibles, quand on se fait éjaculer dans la bouche, et de surcroit lorsque l’on avale.

  13. salut
    je crois que la technique dans cet article est de bonne qualité et doit être référence pour les débutantes qui désirent faire plaisir à leurs mecs

  14. Je suis un peu coincé et dés que mon copain et moi passons a l’acte j’ai toujours une gène et je n’ose pas la fellation même s’il le demande. Avez vous des conseil.

  15. personnellement je suis passée plusieures fois par là! Au début je n’osais surtout pas, ça me dégoutait totalement, et mon copain avec qui je suis depuis plus d’un an ne m’a jamais mais vraiment jamais rien demandé sur ces choses-là! Et je l’en remercie!
    Mais il arrive un moment ou la balance penchait plus pour lui pour nos pratiques sexuelles, il me faisait toujours une certaine chose, alors que moi qui avait peur je ne faisais rien…, c’est pour ça qu’un jour je me suis dis que ça devait cesser et que je devais de rééquilibrer la balance! Je m’y suis pris à deux fois, parce que vouloir est une chose différente de faire….. Et franchement au début cela fait un peu peur d’avoir son partenair dans sa bouche, et c’est même très choquant, mais quand on le voit prendre du plaisir…!, cela fait maintenant beaucoup de fois que je suis passée par là et totalement avec plaisir personel car c’est aussi très agréable our les filles, j’ai tout fait avec lui mais je n’arrive pas à avaler après l’éjaculation…Je bloque… Que puis-je faire

  16. Cet article est très bien présenté et je pense que toutes les filles un peu rétissante devraient le lire! Il donne de bonne indications, bravo!

  17. la fellation ne plait pas à tout le monde, même si l’article donne des conseils de pro ,il ne faut surtout pas considérer que cette pratique est nécessaire pour avoir ou donner du plaisir surtout s’elle n’est pas appréciée par la femme

  18. Je le dis tout de suite, j’adore pratiquer la fellation avec mes partenaires et eux en sont vraiment ravi. Je me débrouillé déjà assez bien avant de lire tout ces conseils, mais avec ce que j’ai appris ici, je vais m’améliorer d’avantage.

1 pingback on this post
Submit your comment

Please enter your name

Your name is required

Please enter a valid email address

An email address is required

Please enter your message

Men are delicious © 2014 All Rights Reserved

Powered by WordPress