LIFESTYLE Un week-end en Provence avec le nouveau Mini Cabrio

Un week-end en Provence avec le nouveau Mini Cabrio

Commentaires (0) LIFESTYLE Alexandre Jeanpetit

C’est le genre d’invitation qu’on a du mal à refuser : « Hey, ça te dirait de passer 2 jours dans le Sud entre Marseille et Sanary-Sur-Mer à bord du nouveau Mini Cabrio ? ». Lundi matin, 11h, on est à bord de l’avion qui nous mène de Paris au Soleil. 1h de vol plus tard, on découvre le nouveau Mini Cabrio. Coup de foudre immédiat. De couleur rouge, bleu caribbean acqua, jaune, ce nouveau modèle sait se faire remarquer. Et ce soleil qui tape dessus nous donne très envie de monter à bord.

thumb_IMG_2175_1024

Un rapide briefing, carte en main, nous voilà parti pour 2 jours sur les routes de Provence afin de voir ce qu’elle cache sous le capot.

thumb_IMG_2176_1024

Pour la petite partie historique, ce modèle représente la 3ème génération de Mini sous pavillon BMW, mais 4ème de son nom. Bien entendu, tous les éléments de design classiques Mini ont été réinterprétés : ses phares sont toujours ronds mais pour la 1ère fois à LED, ses feux arrières que l’on reconnaît parmi 1000 avec ses anneaux chromés, la grille de calandre en nids d’abeille ou encore les multiples personnalisations (Dont le fameux Union Jack sur le toit ou les rétroviseurs).

mini-cabrio-2016

Pour les fans de motorisation, le nouveau Mini Cabrio existe en 5 motorisations : en 3 cylindres avec 1 motorisation essence 136 ch ou 1 motorisation diesel 116 ch, mais aussi en 4 cylindres avec 2 motorisations essence 192 et 211 ch et 1 diesel en 170 ch. Pour les très gros fans de motorisation, on a bien entendu eu entre les mains le nouveau Mini Carbio Cooper S agrémenté du kit JCW. Du #carporn comme on l’aime.

P90213156_highRes_mini-cabrio-03-2016

Après quelques kilomètres, les premières sensations se font ressentir. La conduite est agréable, souple, le châssis tient bien la route et les jolies filles au bord de la route nous regardent passer. Jusque là, le contrat est rempli.

Un premier Pit Stop à l’Hotel Auberge La Fenière et nous voilà reparti vers Sanary-Sur-Mer, lieu de repos pour la nuit.

Le parcours est plus escarpé, on se promène dans une région sinueuse et montagneuse, la voiture avance à vive allure et on ressent un relatif confort bien aidé par les sièges chauffants.  On découvre le système de divertissement MINI Connected qui propose notamment un avertisseur de pluie afin de signaler le bon moment pour recapoter sa Mini Cabrio ou proposera un détour sur votre itinéraire pour éviter d’avoir à le faire. Pratique.

P90213157_highRes_mini-cabrio-03-2016

Arrivée à l’hôtel La Farandole. On en profite pour partager nos expériences autour d’un bon plat cuisiné par le restaurant de l’Hôtel.  Les avis sont tous unanimes, la voiture provoque un vrai plaisir de conduite et aussi (surtout ?) un vrai sex-appeal.

thumb_IMG_2268_1024

Le lendemain, on part à bord de la version S et tout de suite le jeu devient beaucoup plus intéressant. On enchaine les kilomètres en version Sport et on se dit que finalement ce bolide mérite un vrai coup de cœur de notre part. En fait, on est des grands enfants à bord d’un kart pour adulte. Le midi pause méritée dans une restaurant réputé de la région, le Relais de Saint Ser.

thumb_IMG_2360_1024

La journée se termine par son point de départ, l’arrivée à l’aéroport de Marseille-Marignane, un clin d’œil à Taxi 1 et c’est le retour à Paris encore décoiffé (Mais heureux) par ces 2 jours en Mini Cabrio.

P90213150_highRes_mini-cabrio-03-2016

P90213152_highRes_mini-cabrio-03-2016

P90213180_highRes_mini-cabrio-03-2016

P90213187_highRes_mini-cabrio-03-2016

Merci Mini France pour l’invitation mais aussi Ugo, mon copilote et derrière Blog Automobile mais aussi Guillaume de W3sh, Jo-Yana et Federica de June Sixty Five !

© Photo Couverture Ugo Missina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.