MODE Commune de Paris : lookbook Printemps – Été 2015

Commune de Paris : lookbook Printemps – Été 2015

Commentaires (0) MODE Olivier Pineda

Commune de Paris lance sa collection Printemps – Été 2015 : on enfile ses habits du dimanche pour faire exploser les codes et les couleurs dans une joyeuse apocalypse. Une collection baptisée Que Notre Règne Vienne. A cette occasion, sale Commune de Paris a invité 2 artistes à s’exprimer: Ugo Gattoni & Artus de Lavilléon.

Ugo Gattoni s’amuse à dynamiter les monuments de Paris sur des t-shirts casual chic. Réputé pour ses dessins extrêmement fins et très détaillés qui oscillent entre des paysages de villes aux noirs et blancs surréalistes ou des jungles crayonnées, ailment  Ugo Gattoni est venu récemment à la couleur, qu’il exprime notamment pour cette collaboration. Il travaille pour des univers aussi variés que le luxe, l’industrie de la musique, la mode, mais également la réalisation de clips, et pour cette collection Printemps – Éte 2015 avec Commune de Paris.

Pour notre collaboration je suis parti sur des monuments ayant eu un lien avec la Commune de Paris. La colonne de Vendôme, le Panthéon, etc… Ces monument ont été détruits, modifiés, ou ont joués un rôle important dans l’histoire de la Commune. Je les ai déstructurés pour avoir des éclatés de pierre. Je n’ai dessiné que des morceaux de ces monuments, afin d’avoir quelque chose de flottant, sans repère d’espace. Pour le traité, j’ai voulu quelque chose de très simple, j’ai donc opté pour un dessin à la ligne claire, et des aplats de couleurs.

ugo-gattoni-01

ugo-gattoni-02

ugo-gattoni-03

ugo-gattoni-04

Connu pour ses grands dessins noirs et blancs, Artus de Lavilléon l’est moins pour ses performances régulières dans des boutiques et grands magasins ou ses collaborations avec des marques sur des sujets plus spécifiques. Cette pratique augurée en 2000 avec son installation dans les vitrines du magasin Le Printemps et dont le développement le plus marquant fut son enfermement volontaire au sein d’une surface réduite dans le magasin Citadium en 2009, est liée à une volonté de créer une rencontre en dehors des « Sarcophages de valeurs » (Kasemir Malevitch), que sont les lieux d’arts et les galeries.

Une collaboration qu’il définit ainsi :

Né d’une rencontre autour de souvenir liés à la pratique du roller-skate dans les années 80, ma collaboration avec Commune de Paris 1871, prend la forme de différents produits dérivés de cette contre- culture qui ne s’exprime jamais mieux que dans son acceptation totale et sans rémission du système qu’elle dit contester.

Artus de Lavilléon

Artus de Lavilléon

Artus de Lavilléon

Artus de Lavilléon

Artus de Lavilléon

Découvrez le lookbook Que Notre Règne Vienne

Commune de Paris

Commune de Paris

Commune de Paris

Commune de Paris

Commune de Paris

Commune de Paris

Commune de Paris

Retrouvez tous ces articles sur le shop online de Commune de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.