POP CULTURE Gotham, le spin-off à ne pas rater

Gotham, le spin-off à ne pas rater

Commentaires (1) POP CULTURE Alexandre Jeanpetit

Gotham_MAD

Fans de Batman, vous n’êtes surement pas passés à côté de la nouvelle série Netflix de la rentrée. Pour ceux qui hésitent à se laisser tenter, on vous explique pourquoi Gotham est un immanquable.

Gotham_MAD

Les hostilités ont à peine commencé (deux épisodes seulement disponibles) mais Gotham fait déjà des émules. Avec en fil conducteur le meurtre du couple Wayne et la rencontre du jeune héritier orphelin et du détective Jim Gordon (Ben McKenzie), on se plonge non sans plaisir dans le quotidien mouvementé et sordide de la police de Gotham et du crime organisé. L’occasion de croiser des grands méchants de la galaxie Batman qui ne sont alors que des enfants ou de jeunes adultes, d’Oswald Cobblepot déjà raillé pour sa démarche de pingouin (Robin Lord Taylor, excellent) à l’inquiétant laborantin Edward Nigma dont l’amour pour les énigmes et les mystères est étrangement obsessionnel, en passant par la petite Ivy ou l’acteur manqué Basil Karlo (Gueule d’Argile). Si les références pour repérer ces personnages sont plus ou moins évidentes, elles n’échapperont pas aux fans de l’univers de l’Homme chauve-souris. On trépigne déjà d’impatience à l’idée de découvrir d’autres ennemis cultes comme Freeze, l’Épouvantail, Harley Quinn ou Harvey Dent (dont on sait déjà qu’il sera joué par Nicholas D’Agosto, récemment vu dans Masters of Sex). Côté méchants, à noter aussi que le parrain mafieux Falcone (John Doman, vu notamment en pape dans Borgia) ou Fish Mooney (Jada Smith) sont très prometteurs.

Après un premier épisode pilote de qualité et un deuxième qui nous permet de faire plus ample connaissance avec la toute jeune Selina Kyle – partie pour être un des personnages phares de cette saison, aux côtés du jeune Bruce Wayne et du détective Gordon – on espère ardemment que le reste de cette première saison de Gotham sera du même acabit, entre régal des fans et soin apporté à l’ambiance. Nul doute que dans ce cas, la série s’inscrira dans le sillage des films de Burton et de Nolan, pour consacrer encore un peu plus la légende du Chevalier Noir sur nos écrans.

Quentin Buchberger

Une réponse à Gotham, le spin-off à ne pas rater

  1. Netflix ? la Fox plutôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.