LIFESTYLE Ligue 1 (6ème journée) : Bordeaux, l’OM et Saint-Etienne virent en tête, Paris inquiète

Ligue 1 (6ème journée) : Bordeaux, l’OM et Saint-Etienne virent en tête, Paris inquiète

Commentaires (0) LIFESTYLE Alexandre Jeanpetit

Un fauteuil pour trois. Bordeaux, l’OM et Saint-Etienne, respectivement vainqueurs d’Evian (2-1), Rennes (3-0) et Lens (0-1), se partagent le statut de leader. Paris qui cale, de nouveau, face à Lyon à domicile (1-1), est à trois points du trio de tête. Résumé de la journée.

crédit : Kenzo Tribouillard

crédit : Kenzo Tribouillard

Paris, ça coince encore

Après Rennes et l’Ajax, c’est au tour de l’Olympique Lyonnais de priver le PSG d’une victoire. Un nouveau partage des points pour le club de la capitale qui ne sait plus gagner. Comme lors de ses deux dernières rencontres, Paris a mené au score avant de se faire rejoindre en fin de match. Globalement dominateurs, les hommes de Laurent Blanc ont voulu gérer un avantage acquis en première période grâce au but de Cavani (20e). Son 29e but en 51 apparitions sous le maillot francilien au passage. Mais Umtiti, s’est chargé de punir les Parisiens après un cafouillage dans la surface (84e). Tolisso aurait même pu donner la victoire aux siens en fin de match.

Un nouveau faux pas, qui place le PSG à la 5ème place, à trois points du trio de tête. Si il n’y a pas péril en la demeure, force est de constater que Paris a déjà grillé quelques jokers. Le tout, à une semaine de la réception du FC Barcelone.

L’OM, puissance 4

Emmené par un André-Pierre Gignac, auteur d’un doublé, l’OM n’a laissé aucune chance à Rennes à domicile (3-0). Un quatrième succès de rang qui place les Phocéens en tête de la Ligue 1. Face à des Rennais venus au Vélodrome avant tout pour ne pas perdre, les Marseillais ont mis du temps à trouver la faille. Il a fallu attendre la 50e minute, pour voir Dédé Gignac (meilleur buteur de la Ligue 1 avec 6 buts) ouvrir le score. Emoussés physiquement et dépassés par les offensives marseillaises, les Rennais craquent et encaissent un second but à l’heure de jeu par l’inévitable APG. Alessandrini viendra clore le festival d’un sublime coup-franc dans les arrêts de jeu. Bielsa peut tranquillement rester assis sur sa glacière. Son OM a de la gueule.

Bordeaux plombe Evian

Dans ce match des extrêmes, il n’y aura pas eu de surprises. Bordeaux s’est contenté de faire le strict minimum. A savoir, disposer à domicile d’une équipe haut-savoyarde, bien que vaillante, mais beaucoup trop limitée et inoffensive. Un match terne et sans relief où Rolan (17e), Khazri (55e) et Tejeda (85e) ont inscrit leur nom au tableau d’affichage. Willy Sagnol s’en contentera. Son équipe a fait le boulot. Et retrouve par la même occasion la place de leader. Costaud.

Le chiffre : 6

Comme le nombre de matchs consécutifs sans la moindre victoire pour Evian-Thonon-Gaillard. La saison va, une fois de plus, être très longue pour Pascal Dupraz.

La déclaration : « Blanc n’est pas en danger. Il sera avec nous jusqu’à la fin de la saison »

Après le nul concédé face à Lyon, le president du PSG, Nasser al-Khelaïfi a tenu à mettre les choses au clair. Malgré les turbulences qui secouent le club de la capitale, Laurent Blanc restera le pilote à bord.

Les autres résultats :

Lorient – Reims : 0-1

Nantes – Nice : 2-1

Toulouse – Caen : 3-3

Metz – Bastia : 3-1

Lille – Montpellier : 0-0

Lens – Saint-Etienne : 0-1

Monaco – Guingamp : 1-0

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.