LIFESTYLE Ligue 1 (8ème journée) : l’OM passe la sixième, Paris cale encore.

Ligue 1 (8ème journée) : l’OM passe la sixième, Paris cale encore.

Commentaires (0) LIFESTYLE Alexandre Jeanpetit

Vainqueur de Saint-Etienne en clôture de cette 8ème journée (2-1), l’OM prend seul les commandes de la L1. Bordeaux se reprend face à Rennes (2-1), le PSG piétine à Toulouse (1-1) et Evian se donne de l’air. Résumé de la journée.

Imbula, buteur précoce. Photo : AFP

Imbula, buteur précoce. Photo : AFP

Marseille, c’est du sérieux

Pour son premier choc de la saison, Marseille devait confirmer la belle embellie entrevue contre Reims (0-5). Dans un Vélodrome bouillonnant, les hommes de Marcelo Bielsa ont répondu présents face à Saint-Etienne. 30 minutes de folie ont suffi aux locaux à calmer les ardeurs stéphanoises. Imbula en début de partie (7e), et Payet (28e) se sont chargés de mettre l’OM à l’abri au terme d’une première période de toute beauté. Pressing incessant, un jeu porté vers l’avant. La méthode Bielsa a métamorphosé les Marseillais.

En difficulté physiquement, le second acte fut plus compliqué pour l’OM. Brison a vite permis aux Verts de revenir au score (53e), mais Marseille a su gérer son avance. Un nouveau succès, le sixième consécutif qui permet à l’OM de consolider sa place de leader. Les temps changent à Marseille.

Le PSG ne voit pas la vie en rose

La victoire face à Caen (0-2) n’était qu’un mirage. Face à Toulouse, le PSG est retombé dans ses travers. Laurent Blanc avait décidé de faire tourner son effectif pour ce deuxième déplacement en cinq jours. Pointé du doigt face à Lyon, il y’a une semaine, Serge Aurier avait l’occasion – face à ses anciens coéquipiers – de rectifier le tir. Occasion manquée. Pis encore, le latéral ivoirien est une nouvelle fois passé à côté de son match. Responsable sur l’ouverture du score de Ben Yedder, le latéral ivoirien fut à la peine, autant défensivement qu’offensivement. Une prestation à l’image de ses partenaires. Apathique, en cruel manque  d’inspiration, Le PSG a évité sa première défaite de la saison grâce au premier but de Jean-Christophe Bahebeck sur une ouverture lumineuse de Verratti. Insuffisant néanmoins pour des Parisiens, qui concèdent déjà leur cinquième nul de la saison. Un rythme de sénateurs.

Bordeaux reprend sa marche en avant

Après son résultat nul obtenu à Saint-Etienne jeudi dernier (1-1), Bordeaux a arraché in extremis un succès à domicile ce dimanche face à Rennes. Tombés sur des Bretons entreprenants et dominateurs dans le jeu, les hommes de Willy Sagnol peuvent remercier le jeune Thomas Touré. Au bout du temps additionnel, l’attaquant de 20 ans a trouvé la lucarne de Costil, d’une superbe frappe enroulée (93e). Un succès à l’arrachée mais ô combien important. Bordeaux est dauphin de l’OM. A deux longueurs.

Evian sort la tête de l’eau

Les hommes de Pascal Dupraz devaient confirmer après leur succès face à Lens (1-0). C’est désormais chose faite avec ce deuxième succès de la saison sur la pelouse de Lorient ce samedi (2-0). Face à une équipe lorientaise en plein doute (trois défaites d’affilées sans marquer le moindre but), l’ETG s’est montré réaliste. Koné – dans les premières minutes de la rencontre – donne l’avantage aux Hauts-Savoyards. Lorient pousse, domine mais trouve toujours autant de difficultés à la mettre au fond. Une aubaine pour Evian, qui va se faire un malin plaisir à punir les Merlus en contre. Barbosa, le papi de la Ligue 1, tue le suspens d’un but plein de sang-froid (76e). Lorient continue de couler et se retrouve 17ème. Evian, grâce à ce succès, respire enfin, et talonne son adversaire au classement.

La stat : 21

Comme le nombre de buts inscrits par l’OM depuis le début de la saison en championnat. Soit le meilleur total après huit journées depuis Lens en 1985-86 (23buts)

Les autres résultats :

Monaco – Nice : 0 – 1

Lille – Bastia : 1 – 0

Metz – Reims : 3 – 0

Montpellier – Guingamp : 2 – 1

Nantes – Lyon : 1 – 1

Lens – Caen : 0 – 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.