Objectif Mont Blanc 2017 x Le Pic du Glacier d’Arsine

OUTDOOR Objectif Mont Blanc 2017 x Le Pic du Glacier d’Arsine

Commentaires (0) OUTDOOR Olivier Pineda

En début d’année, je vous ai parlé de mon projet d’ascension du Mont Blanc avec mon ami Gil de TheBackPack.fr, et de la préparation physique que nous allions mettre en place pour y parvenir. Bien que pour faire le Mont Blanc, il ne soit pas nécessaire d’être un alpiniste chevronné, il est quand même conseillé de ne pas arriver les mains dans les poches… Après avoir fait quelques Trail Running avec Odlo, histoire de travailler notre cardio en montagne, nous avons pensé qu’il serait bien de faire un exercice « plus pratique » d’ascension. Un sorte de répétition avant le jour J. Nous voilà donc partis à l’assaut du Pic du Glacier d’Arsine.

Le Pic du Glacier d’Arsine 3300m

Après avoir discuté avec notre guide, François Lombard dit « Babar » – qui nous accompagnera sur le Mont blanc – de notre souhait de faire cette initiation alpi, celui-ci nous a proposé de faire deux exercices : une course dans le Pelvoux et l’ascension du Pic du Glacier d’Arsine, sur 2 jours avec une nuit au refuge du Glacier Blanc.

L’idée n’était pas de faire une simple balade et d’en prendre plein la vue. Les objectifs de cette course étaient multiples. Si ce n’était pas la première fois que nous partions en montagne, nous n’avions jamais fait d’alpinisme à proprement parlé. Et si bien souvent tout se passe bien, la montagne peut s’avérer capricieuse, les conditions météorologiques peuvent se dégrader rapidement et il vaut mieux être paré à toutes les éventualités.

Au programme, donc :

– Apprendre le vocabulaire technique afin de communiquer plus facilement ensemble : le nom des noeuds, du matériel…
– Mettre en pratique la base : cramponner, s’encorder…
– Apprendre les consignes et gestes de sécurité en cas de problème : utiliser la radio, faire du rappel pour secourir quelqu’un…
Tester le matériel que nous utiliserons le jour de l’ascension : vêtements, accessoires, nourriture…

Nous avons passé deux journées exceptionnelles à tous points de vue ! Riches en apprentissages bien sûr (bien ce ne soit qu’une initiation, nous avons dû emmagasiner tellement d’informations qu’il faudra vite les mettre en application pour les assimiler vraiment), et riches en émotions : que ce soit le partage des expériences avec les gens rencontrés au refuge ou les vues imprenables sur le Glacier Blanc et le massif des Écrins… Nous ne sommes pas près d’oublier ces deux jours.

Le matériel

Afin de profiter au mieux de ce genre d’aventure, il faut vraiment être bien équipé. Avoir tout le nécessaire et surtout du matériel de qualité. Il n’y a rien de plus énervant que de se retrouver à 3000 m d’altitude par -10° avec un lacet qui casse ou de sentir un petit vent frais dans le dos parce que vos vêtements ne sont pas suffisamment isolants. C’est pourquoi nous avons pris le temps de chercher et de choisir des partenaires spécialisés dans les activités de montagne, mais pas seulement. Nous nous sommes également entourés de passionnés, désireux de nous soutenir dans cette aventure en partageant leur expérience et leurs conseils.

Millet

Qu’elle n’a pas été notre joie lorsque BlackMilk Agency, agence de presse, nous a annoncé que Millet était emballé par notre projet « Objectif Mont Blanc 2017 » – pas seulement par l’idée de faire l’ascension du Mont Blanc mais aussi par toute la préparation qui gravite autour – et qu’ils seraient ravis de nous équiper et nous accompagner dans notre aventure.

Millet ! On n’en revient toujours pas. Il faut savoir que Millet est pionnier en matériel de haute montagne. Le nom Millet devient célèbre dans les années 30 avec les premiers sacs à commissions munis de bretelles. Adaptée quelques années plus tard au sac à dos, l’idée fera rapidement le succès de la marque Française. Puis dès les années 60, Millet accompagne et équipe de nombreux alpinistes et sportifs :

En 1963 : Walter Bonatti et René Desmaison réussissent la première et deuxième face nord des grandes Jorasses
En 1978 : Reinhold Messner réussit la première ascension sans oxygène de l’Everest
En 1982 : Edlinger, légende de l’escalade, grimpe pour Millet
En 2001 : Marco Siffredi réussit la première descente intégrale du versant tibétain de l’Everest, par le couloir Norton, en face nord.
En 2009 : Millet équipe la Compagnie des guides de Chamonix, la plus ancienne et la plus prestigieuse compagnie au monde avec ses 250 guides de haute montagne.

Et en 2017 : Millet équipe Gil et Olivier – deux amateurs et passionnés de montagne, en textiles, chaussures et sacs à dos dans leur préparation et leur ascension du Mont Blanc en septembre. 🙂

Petzl

Petzl, marque française – oui une deuxième et ce n’est pas un hasard – spécialiste matériel de montagne et de sécurité pour des activités sportives (escalade, alpinisme, spéléologie, etc.) et professionnelles (travaux en hauteur, secours en montagne, etc.). Content de voir des gens se lancer des défis, Petzl nous a décidé de nous équiper en casques, baudriers, crampons, piolets…

Trek’n Eat

Pour grimper et partir plusieurs jours en montagne, il faut bien s’alimenter. Pour cela nous utilisons des repas lyophilisés, légers et peu encombrants. Les repas Trek’n Eat sont sans conservateur, colorant artificiel ou exhausteur de goût. Trek’n Eat est une marque du Groupe Katadyn, un groupement international d’entreprises spécialisées dans l’approvisionnement autonome en nourriture et en eau potable. Ce groupe d’origine suisse compte aussi des organisations humanitaires.

Clif Bar

Et pour les petits encas, c’est Clif Bar qui nous accompagnera. Fondée en 1990, Clif Bar cuisine des barres énergétiques utilisant des ingrédients de qualité, sans huiles hydrogénées ni sirop de maïs, à haute teneur en fructose.

Suivez-nous dans cette aventure

Plus que 50 jours avant le jour J. Pour suivre notre préparation et notre aventure : retrouvez-nous sur Instagram @Objectif_MontBlanc2017, sur le compte de Gil @The_Back_Pack, sur @MenAreDelicous ou sur mon compte perso @OlivierPineda. À très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *