Petit Bivouac entre amis

OUTDOOR Petit Bivouac entre amis

Commentaires (0) OUTDOOR Olivier Pineda

Les journées sont longues et se ressemblent… ? Marre du métro, boulot, dodo… ? On a ce qu’il vous faut ! Partez bivouaquer le temps d’un week-end. C’est ce que nous a proposé Nic Impex, distributeur spécialisé dans les produits de ski et d’outdoor depuis plus de 30 ans. Partir deux jours dans les montagnes d’Annecy, prendre l’air et se retrouver au plus proche de la nature. Au programme : Rando, feu de camp, nuit à la belle étoile… 

7h30 : Paris, Gare de Lyon

Direction Annecy, lieu sacré de l’outdoor. Après à peine 3h30 de train, on commence par un petit tour chez notre hôte, Nic Impex, afin de prendre tout le matériel nécessaire à notre petite expédition : sac de couche, ravitaillement, vêtements et chaussures de rando… Première surprise : nous ne partons que pour une nuit mais la liste du matériel nécessaire est longue. On se demande comment on va faire pour tout emmener. Et pourtant…

.

14h : Annecy

C’est parti : direction le Plateau de Glières. Sac à dos Mc Kindley vissé sur le dos – 30 litres quand même -, chaussures de rando Merrell aux pieds, 350m de dénivelé positif et 4h de rando en perspective pour accéder à notre lieu de bivouac. Le soleil est au rendez-vous, la chaleur commence à se faire sentir, mais que c’est bon de respirer l’air de la montagne… À peine, quelques minutes de marche et des paysages magnifiques apparaissent.

.

18h : Plateau des Glières

Nous sommes arrivés à notre lieu de bivouac. Après quelques minutes de repos pour reprendre notre souffle et il faut déjà installer notre campement. Certains on fait le choix de dormir sur un matelas, pour moi ce sera dans un hamac (une première). Nic Impex nous a choisit des sacs de couchage et des Hamacs Seatosummit, ultra légers et compacts (à peine 350g). Facile à monter, en 5 minutes mon hamac est prêt !

.

20h : Couché de soleil au sommet

Sur le Plateau, nous faisons face à 2 magnifiques montagnes qui ont l’air accessibles. Du coup, ni une ni deux, avec Piotr de 1001 pas, nous décidons de faire une petite session trail jusqu’au sommet. Chaussures de trail Columbia Montrail aux pieds, tenue Odlo Ceramicool (on vous en parle ici) sur le dos et montre Tom-Tom Adventurer au poignet et c’est parti ! Après 2 heures de course, on arrive au sommet et nous avons plus qu’à contempler le spectacle. Un magnifique couché de soleil s’offre à nous. Les couleurs rouges s’étalent à l’horizon. À croire que les montagnes prennent feu.

.

23h : Brochettes au feu de bois et repos

Quand nous sommes revenus au camp, le reste du groupe avait allumé un feu et commencé à préparer le repas. Au menu : charcuterie, brochettes de poulet au feu de bois et plats lyophilisés que nous avons préparé à l’aide de réchaud Jetboil et que nous avons mangés dans des assiettes et bol en silicone pliable.

Un repas éclairé à la frontale qui à son charme. Après ce festin, direction le hamac pour une nuit à la belle étoile. Pas très rassuré au début, la peur de se retourner et d’embrasser le sol à pleine dents. Mais finalement, tout c’est bien passé. Le hamac est bien plus confortable que ce que j’imaginais. J’ai bien dormis. Peu, mais bien.

.

4h00 : Retour au sommet

Avec le couché de soleil que nous venions de vivre, il n’était pas question de repartir sans voir le levé. Nous sommes donc tous repartis au sommet du mont Sous Dine pour apprécier le spectacle. Ça piquait un peu les yeux mais le jeu en valait la chandelle. Des couleurs et une vue impressionnantes sur le massif des Alpes, avec au fond le majestueux Mont-Blanc, à qui j’ai donné rendez-vous en septembre prochain – mais ça c’est une autre histoire

.

10h30 : On plie bagage

De retour au campement, nous avons pris un dernier petit café et avons nettoyé notre bivouac (règle d’or : laisser l’endroit comme on l’a trouvé). La journée intense de la veille dans les jambes, c’est reparti pour 4h de marche sportive car l’heure de notre train se rapproche. J’avoue que j’avais presque envie de le rater pour pourvoir rester une journée de plus.

.

Un grand merci

Ce fût une expérience vraiment sympa, remplie d’images et de rencontres passionnantes avec les gens de Nic Impex. Un grand merci à Seatosummit et Jetboil pour les accessoires de bivouac, Merrell pour les chaussures et McKinley (Intersport) pour la tenue et le sac à dos. Comme toujours lorsque l’on est bien équipé tout parait (un peu) plus simple. Un petit trip que l’on ne saurait que trop vous recommander.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *